Quelques exemples susceptibles de générer une forme de stress.

  • absence de travail d'équipe

  • interruptions constantes,Anti Stress

  • délais intenables...

L'organisation, l'environnement ou les relations de travail. Rôles et impact.

Qu'est-ce qui dans l'organisation, l'environnement ou encore les relations de travail contribue à créer du stress dans l'entreprise ? De quelles façons ces différents éléments agissent-ils ?

  • Les facteurs à l'origine du stress au travail sont nombreux et évoluent en même temps que le monde du travail.
  • Disposer d'une liste des principaux facteurs de stress est néanmoins un outil intéressant pour une première approche. Elle aide à repérer lesquels peuvent être présents dans l'entreprise.
  • La phase de diagnostic, proposée dans la démarche de prévention du stress au travail, permet de les évaluer et de les mesurer précisément afin de mettre en place des mesures de prévention adaptées.

On distingue plusieurs facteurs de stress.

  • Facteurs liés à l'organisation du travail
  • Facteurs liés aux relations de travail
  • Facteurs liés à l'environnement physique et technique
  • Facteurs liés à l'évolution sociologique
  • Facteurs liés à l'environnement macro-économique de l'entreprise

 

 

  

D'après l'INRS: selon  les situations de travail, les facteurs de stress peuvent se neutraliser ou, au contraire, se renforcer. Il a été montré que les facteurs de stress au travail sont plus néfastes pour la santé quand :

    Ils s'inscrivent dans la durée.

    Ils sont subis.

    Ils sont nombreux.

    Ils sont incompatibles.

 

 

 

  

 

Modèle et questionnaire de Karasek (selon l'INRS)

 

Les travaux menés par Karasek montrent que l’association de différents facteurs a des effets sur la santé des salariés :

  • Fortes exigences de travail (quantité de travail, intensité, travail morcelé)
  • Faible contrôle sur son travail (marges de manœuvre, participation aux décisions concernant l’organisation de son travail, utilisation de ses compétences)
  • Faible soutien social (aide et reconnaissance du travail effectué par les collègues et la hiérarchie)

C’est ce que l’on appelle le « job strain ».

Le questionnaire issu de ces travaux est l’un des outils les plus utilisés pour évaluer les risques psychosociaux. S’il permet dans de nombreux cas d’identifier des situations de travail à risque, il n’est pas adapté à toutes les situations.

 

 

 

 

 

 

Sources :

http://www.inrs.fr/accueil/risques/psychosociaux/stress/facteurs.html

http://www.atousante.com/risques-professionnels/sante-mentale/stress-professionnel/stress-professionnel-questionnaire-karasek/

http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Job-strain-Karasek-questionnaire.html

https://www.youtube.com/watch?v=xYtaFP2hSJk

https://www.youtube.com/watch?v=uQTiKjAPWb4

https://www.youtube.com/watch?v=kgFl6XYrhRY